Origine & Contexte

 

 

L’Howea (Howea forsteriana) nous vient de l’île vierge Lord Howe, découverte en 1788 par des navigateurs britanniques. Quelques années plus tard, le palmier Howea était, avec d’autres végétaux, découvert et décrit par des botanistes australiens. En premier lieu, l’île Lord Howe était surtout un lieu d’approvisionnement pour les pêcheurs de baleines qui utilisaient les feuilles de palmiers comme couverture de toit, d’où le nom de palmier de chaume.
howea-palm-Herkomst-achtergrond
Après la chute des revenus de la pêche à la baleine due à l’apparition du pétrole, il fallait trouver de nouvelles sources de gains et on envisagea alors de tirer profit de la vente de graines et de palmiers. Ce n’est qu’en 1870 qu’on commença à commercialiser le « Kentia » comme on l’appelait à l’époque chez les négociants. Dans les années qui suivirent, le palmier Howea devint une plante d’appartement très populaire du fait de sa bonne conservation et de sa facilité d’entretien. Et comme l’Howea supporte parfaitement l’ombre et la mi-ombre, c’est l’une des grandes plantes vertes les plus appréciées en décoration chez les consommateurs et les professionnels.

 

A ce jour, toute l’île est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, entre autres pour ses plantes originales dont le palmier Howea. Les graines de ce palmier proviennent aujourd’hui encore de l’île Lord Howe et sont cultivées aux Pays-Bas selon des méthodes artisanales et écologiques pour devenir des plantes adultes. Saviez-vous qu’il faut pas moins de quatre ans avant que la graine devienne une grande plante ?